Paule et Paul nadattent

Paule et Paul nadattent

 

Paule : Na !

Paul : Da !

Paule & Paul : Nada !

Paul : Na !

Paule : Da !

Paul & Paule : Nada !

Paule : Da !

Paul : Na !

Paule et Paul : Dana !

Paul : Da !

Paule : Na !

Paul & Paule : Dana !

Paule : Ah !

Paul : Ah ah !

Paule : Ah ah ah !

Paul : Hé Paule !

Paule : Oui Paul ?

Paul : Qu'y voit-on ?...

Paule : On te voit Paul !

Paul : Je vois...

Paule : Tu vois !...

Paul : Que nenni Paule !

Paule : Ha ?...

Paul : On ne sait jamais...

Paule : Qu'en sais-tu ?...

Paul : Tu peux toujours courir.

Paule : Ah ah !...

Paul : Ah ah ah !...

Paule & Paule : Ah ah ah ah !...

Paul : Bon...

Paule : Fait du bien...

Paul : De rire fait mourir.

Paule : LmOdLr MlDoRl.

Paul : Argh !...

Paule : Y'a d'la s'cousse.

Paul : On n'y échappe pas.

Paule : Pliés qu'nous sommes.

Paul : Écroulés.

Paule : Éclatés.

Paul : Étouffés.

Paule : Crevés.

Paul : Pouffés.

Paule : Poilés.

Paul : Tordus.

Paule : Tondus.

Paul : Turlus.

Paule : Tutus.

Paul : Ah ! Paule !...

Paule : Oui Paul ?...

Paul : J'avais dans l'idée...

Paule : Qu'est-ce que tu avais ?...

Paul : D'entamer avec toi...

Paule : Avec moi ?...

Paul : Une conversation...

Paule : Sérieux ?...

Paul : Au sujet d'un sujet...

Paule : Lequel Paul ?...

Paul : Qui m'interroge...

Paule : Qu'est-ce que c'est ?...

Paul : Qui me travaille...

Paule : Gasp !...

Paul : Je te le dis comme ça vient...

Paule : Vas-y mon ami.

Paul : Voilà.

Paule : Quoi ?...

Paul : L'art.

Paule : Pardon ?...

Paul : Oui : l'art.

Paule : L'art de quoi ?...

Paul : L'art quoi !...

Paule : Pardon ?...

Paul : L'Art si tu veux.

Paule : Les Beaux-Arts ?

Paul : L'Art est la question...

Paule : Quelle question ?...

Paul : Qu'est-ce 

Paule : L'art ?

Paul : Quand

Paule : Y a-t-il ?

Paul : Comment

Paule : Vient-il ?

Paul : Où

Paule : Est-il ?

Paul : Pourquoi

Paule : Y en a-t-il ?

Paul : Pour qui

Paule : Est-il fait ?

Paul : Et qui

Paule : En fait ?

Paul : Est-il

Paule : Fait ?

Paul : Ou

Paule : Déjà-fait ?

Paul : L'Art ou

Paule : L'art ?

Paul : Oui Paule.

Paule : L'Art est dans les musées.

Paul : Mais l'art est au prochain arrêt.

Paule : L'art est à l'arrêt ?

Paul : L'art est l'arrêt.

Paule : Tout le monde descend.

Paul : L'art est l'arrêt est la vie.

Paule : Continue.

Paul : L'art est l'arrêt est la vie à mort.

Paule : Dansons Paul ! Dansons !

Paul : L'art est.

Paule : Hé !...

Paul : Ha !...

Paule : Ho !...

Paul : Hu !...

Paule : Hi !...

Paul : L'art est comme

Paule : Qui dirait

Paul : Un poisson plat.

Paule : Une partie de l'anatomie

Paul : Humaine.

Paule : Une naissance

Paul : D'un monde.

Paule : Mais Paul, l'art fige.

Paul : Paule, il traduit le mouvement.

Paule : Faut être doué être un artiste...

Paul : Tu l'es Paule.

Paule : Et comment ?...

Paul : Hé !... Comme ça !...

Paule : Ça c'est quoi ?...

Paul : Devine...

Paule : Mais c'est rien !...

Paul : Que nenni Paule ! C'est trois fois rien !

Paule : Moins que rien !

Paul : Non pas !

Paule : Mais si !

Paul : Regarde Paule, l'art est là à tes yeux.

Paule : À mes yeux ?...

Paul : Oui tu vois.

Paule : Je vois que dalle Paul.

Paul : Que tu crois.

Paule : Je crois que dalle Paul.

Paul : Crois moi Paule l'art est là.

Paule : Je ne crois que ce que je vois...

Paul : Tu n'y vois goutte alors.

Paule : Je vois la pluie tomber.

Paul : Vu !

Paule : L'art c'est un truc d'artistes.

Paul : Tu n'es pas travaillé par l'art toi ?...

Paule : Je travaille pour gagner ma croûte.

Paul : L'art est là croûte que croûte !

Paule : J'aime la beauté.

Paul : L'art y est, d'une façon ou d'une autre.

Paule : J'aime la vérité.

Paul : L'art y est, d'une façon ou d'une autre.

Paule : J'aime la bonté.

Paul : L'art y est, d'une façon ou d'une autre.

Paule : J'aime la réalité.

Paul : L'art y est, d'une façon ou d'une autre.

Paule : J'aime la vie.

Paul : L'art y est, d'une façon ou d'une autre.

Paule : Paul...

Paul : L'art y est, d'une façon ou d'une autre.

Paule : Au prochain art est Paul.

Paul : Au prochain art est Paule.

Paule : Au revoir Paul.

Paul : Au revoir Paule.

 

Antoine Moreau, « Paule et Paul nadattent», janvier – novembre 2014,

un dialogue entre Paule et Paul écrit pour le n°16 de la revue occasionnelle NADA.

Image : « C », Laurent Marissal pinxit.

Copyleft : ce texte et cette image sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://artlibre.org

 

Télécharger NADA 16 (.pdf 4 MB)

lien permanent

pdf version

Paule et Paul décident d'aller hors.


Paule : Bonjour Paul.
Paul : Bonjour Paule.
Paule : Tu étais prêt à partir ?
Paul : Comme toi.
Paule : J'y allais.
Paul : Je te suis.
Paule : Je te suis aussi Paul.
Paul et Paule : Nous nous sommes.
Paule : Partons.
Paul : Es-tu prête vraiment à partir ?
Paule : Mais oui Paul.
Paul : Alors plus rien
Paule : Ne nous retient.
Paul : De toi à moi.
Paule : J'y vais et tu me suis.
Paul : Allons !
Paule : C'est parti !
Paul : Nous sommes partis.
Paule : Où nous irons
Paul : Nous serons.
Paule : Ensemble
Paul : En un
Paule : Ensemble.
Paul : Ailleurs mais ici toujours.
Paule : J'y suis et tu me vas.
Paul : J'y vais et tu m'es.
Paule : Il n'y a rien à dire
Paul : D'autre qu'aller là
Paule : Et là et là et là.
Paul : Mais Paule ?
Paule : Oui Paul.
Paul : Où sommes nous ?
Paule : Je ne le sais pas.
Paul : Je ne le sais pas non plus.
Paule : Sommes nous perdus ?
Paul : Non plus.
Paule : Sommes nous rendus ?
Paul : Non pas.
Paule : Où en sommes nous ?
Paul : Nous ne savons pas.
Paule : Pourquoi ne savons nous pas ?
Paul : Comment puis je le savoir ?
Paule : Je ne sais pas moi.
Paul : Moi non plus Paule.
Paule : Peut-être ne sommes nous
Paul : Ni ici
Paule : Ni là
Paul : Mais par ailleurs
Paule : Traversant.
Paul : Rien n'atteint
Paule : Notre allée
Paul : Notre venue.
Paule : Rien n'arrive
Paul : À nous arrêter.
Paule : Personne ne voit.
Paul : Tout le monde est pris.
Paule : Personne ne voit.
Paul : Personne.
Paule : Ce qui se passe autour
Paul : Passe au dessus de nos têtes.
Paule : Ne nous touche pas.
Paul : Arrêtons Paule ce jeu.
Paule : Arrêter quoi ?
Paul : Arrêtons de discuter dans le vide.
Paule : Tu es sérieux ?
Paul : Oui Paule.
Paule : Je le veux bien mais
Paul : Ce n'est pas facile, oui.
Paule : Non, ce n'est pas évident.
Paul : Mais il le faut, nous
Paule : Tournons en rond.
Paul & Paule : Nous tournons en rond.
Paule : Allons droit !
Paul : Allons tout droit.
Paule : Prenons la tangente.
Paul : Cassons le cercle.
Paule : Brisons le cercle.
Paul : Allons hors.
Paule : Nous ne savons pas si c'est
Paul : un autre cercle
Paule : La terre est ronde
Paul : Elle tourne.
Paule : On se retrouve plus tard ?
Paul : Ok Paule.
Paule : Au prochain rond point.
Paul : Au prochain rond point.

 

Antoine Moreau, « Paule et Paul décident d'aller hors. », un dialogue entre Paule et Paul, décembre 2012.
Photographie : Smial, « "Über Wasser gehen", ein Landschafts- und Kulturprojekt im Rahmen von RUHR.2010, "Pixelröhre", Installation Winter/Hörbelt, 2010. », 6 août 2010, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ueberwassergehen_IMGP2359_wp.jpg
Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://artlibre.org

 

lien permanent

pdf version

Paaaaule et Paaaaul

Paaaaule et Paaaaul

 

 

 

 

 

Paule : Aaaaahhh... Paaaaul...

Paul : Paaaauule...

Paule : C'est surprenaaaant.

Paul : Oui.

Paule : Étonnaaaant.

Paul : Toujours tous jours.

Paule : Oui.

Paul : Étraaaange même.

Paule : Pourquoi ?...

Paul : Si nous le saaaavions...

Paule : Paaaaul...

Paul : Oui Paaaaule.

Paule : J'aaaavaaaais quelque chose àaaa te dire.

Paul : Sûrement.

Paule : C'est paaaassé.

Paul : Çaaaa vaaaa revenir.

Paule : Rien n'est moins sûr.

Paul : J'aaaavaaaais, moi aaaaussi...

Paule : Quelque chose àaaa me dire ?...

Paul : Oui Paaaaule.

Paule : Quoi ?...

Paul : Que nous aaaallons de surprises

Paule : En surprises.

Paul : Maaaais tout est paaaareil aaaau même.

Paule : Hé Paaaaul !... C'est toujours

Paul : Laaaa même histoire.

Paule : Tourne en rond comme laaaa terre.

Paul : Maaaais tout ne revient paaaas

Paule : Aaaau même.

Paul : Non.

Paule : C'est différent

Paul : Àaaa chaaaaque fois.

Paule : C'est étonnaaaant.

Paul : C'est surprenaaaant.

Paule : Comme laaaa maaaarche.

Paul : Un pied devaaaant l'aaaautre.

Paule : Tout le temps le même mouvement.

Paul : Tout le temps aaaautre paaaart.

Paule : Et puis làaaa.

Paul : Làaaa.

Paule : Oui.

Paul : Et puis c'est repaaaarti

Paule : Pour un tour.

Paul : Oui.

Paule : Où aaaallons-nous ?

Paul : Aaaallons-y !

Paule : Aaaallons !

Paul : Aaaah !...

Paule : Hé !...

Paul : Oh !...

Paule : Hu !...

Paul : Saaaans saaaavoirs.

Paule : Àaaa perdre connaaaaissaaaances.

Paul : Aaaallons !

Paule : Aaaallons-y !

Paul : Aaaallons-nous !

Paule : Aaaallons-nous en !

Paul : Aaaallons ensemble.

Paule : Promenons-nous.

Paul : Faaaaisons un tour.

Paule : Toujours étraaaange.

Paul : Étraaaangers nous sommes ici.

Paule : Aaaau temps làaaa.

Paul : Ce qui se paaaasse, nous ne saaaavons.

Paule : Nous ne saaaavons paaaas.

Paul : Ce qui est.

Paule : Nous maaaarchons.

Paul : Paaaas

Paule : Àaaa

Paul : Paaaas.

 

 

 

Antoine Moreau, « Paaaaule et Paaaaul », novembre 2012,

un dialogue entre Paule et Paul écrit pour le n°3 de la micro-revue Kontakt

Photographie : Antomoro, « Canal de l'Ourq, Pantin. », 7 juillet 2012, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Pantin9_-_2012-07-07.JPG

Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://artlibre.org

 

Fichier .pdf de la revue Kontakt pour téléchargement.

 

lien permanent

pdf version

Au temps pour nous !...

Au temps pour nous !...


Paul : N'aurons-nous pas fait autre chose que passer le temps ?
Paule : Bonjour Paul !
Paul : Ah ! Paule !... Bonjour.
Paule : Tu disais ?...
Paul : Je me posais une question.
Paule : Laquelle ?...
Paul : Je me demandais si...
Paule : Si ?...
Paul : Nous ne faisons pas...
Paule : Pas ?...
Paul : Autre chose que...
Paule : Que ?...
Paul : Passer le temps.
Paule : Ah...
Paul : Ou plus exactement si...
Paule : Si ?...
Paul : Nous n'aurons pas...
Paule : Pas ?...
Paul : Fait autre chose que...
Paule : Que ?...
Paul : Passer le temps.
Paule : Nous passons avec le temps.
Paul : Le temps passe.
Paule : À travers nous.
Paul : Passons le temps à.
Paule : Travers nous.
Paul : Passons.
Paule : Imagines-tu Paul tout ce qui se passe ?
Paul : Non.
Paule : Il s'en passe des choses...
Paul : Ah...
Paule : Plein.
Paul : Quoi ?
Paule : Plein de choses.
Paul : Mais quoi ?...
Paule : Sait-on quoi ?
Paul : Alors il ne se passe rien.
Paule : Si.
Paul : Qu'est-ce qui se passe ?
Paule : Il se passe.
Paul : Que se passe-t-il ?
Paule : Tout.
Paul : Le temps seul.
Paule : Tout le temps tout le temps.
Paul : Et nous ?...
Paule : Sommes portés par.
Paul : Le temps ?...
Paule : Le temps.
Paul : Mais Paule !...
Paule : Oui Paul ?...
Paul : Il ne se passe rien.
Paule : Tout se passe Paul.
Paul : Rien que le temps qui passe.
Paule : Nous sommes ce temps qui passe.
Paul : Nous passons le temps.
Paule : Non pas !
Paul : Si fait !
Paule : Nous sommes un temps le temps de.
Paul : Passer.
Paule : Présentement Paul !...
Paul : Repassée tu es par habitude par.
Paule : Les mêmes chemins, oui.
Paul : Nous tournons en rond.
Paule : Nous dansons.
Paul : Sur place.
Paule : Le mouvement.
Paul : Fait du vent.
Paule : Il se passe.
Paul : Il passe.
Paule : Passe.
Paul : Tour.
Paule : De.
Paul : Passe.
Paule : Passe.
Paul : Pas à pas.
Paule : À pas à.
Paul : Mais Paule...
Paule : Oui Paul ?...
Paul : Qu'aurons-nous fait aujourd'hui ?
Paule : Plein de choses !...
Paul : Pas grand chose...
Paule : N'aurons-nous pas eu conversation ?...
Paul : Oui mais...
Paule : Mais quoi ?...
Paul : Qu'avons-nous dit ?...
Paule : Tu ne t'en souviens plus ?...
Paul : Était-ce mémorable ?
Paule : Mais oui !
Paul : Mais je ne m'en.
Paule : Souviens plus.
Paul : Pardon ?...
Paule : Souviens t'en plus.
Paul : Tant et plus que je ne sais.
Paule : Plus.
Paul : Je n'ai pas le temps.
Paule : Tu as le temps.
Paul : Non.
Paule : Tu passes à côté.
Paul : À côté de ?...
Paule : Ton temps.
Paul : Mon temps ne fait qu'un tour Paule.
Paule : Et puis s'en va.
Paul : Nous n'aurons fait qu'un tour Paule.
Paule : La boucle est bouclée Paul.
Paul : La terre est ronde.
Paule : Elle tourne.
Paul : Ainsi le temps.
Paule : Est.
Paul : Ouest.
Paule : Le temps est Paul.
Paul : Suis à l'Ouest.
Paule : Regarde Paul !
Paul : Où ?...
Paule : Ton étoile.
Paul : Des neiges.
Paule : Au Nord pointée.
Paul : J'aime le soleil Paule.
Paule : Mais c'est par le Nord Paul.
Paul : Au Sud Paule !
Paule : Tu perds le Nord.
Paul : Je veux le Sud.
Paule : Tu perds le Sud.
Paul : Je vais au Sud.
Paule : Tu perds du temps.
Paul : Je suis perdu.
Paule : Je le savais.
Paul : Je suis à l'Ouest.
Paule : Garde Paul !
Paul : Quoi ?
Paule : Le Nord Paul.
Paul : Je cherche l'Orient.
Paule : Devant toi : le temps.
Paul : Je perds le temps.
Paule : Tu t'es perdu à l'Ouest.
Paul : Me faut aller à l'Est ?
Paule : Non pas Paul !...
Paul : Où alors ?...
Paule : Au Nord au Nord au Nord !...
Paul : Mais il fait froid !
Paule : Mais Paul !...
Paul : Oui ?...
Paule : N'y va pas au Pôle !...
Paul : Ah !...
Paule : Le Nord t'indique !
Paul : Ah !...
Paule : Là ! Où tu veux aller.
Paul : Au Soleil.
Paule : Ne te perds pas, garde le Nord.
Paul : L'avais perdu perdais mon temps.
Paule : Le temps est là tout le temps.
Paul : Direct au Sud j'allais.
Paule : Aveuglé par le rayon Paul.
Paul : Direction perdu.
Paule : Direction perdue.
Paul : Grâce à toi chère Paule aimée je retrouve mon chemin.
Paule : Ton étoile est ton ange gardienne.
Paul : À la tienne Paule !
Paule : À la bonne nôtre Paul !
Paul : Poursuivons notre chemin.
Paule : Nous avons le temps.
Paul : Rien que le temps.
Paule : Tout le temps.
Paul : Au temps pour moi !...
Paule : Au temps pour moi !...
Paul : Au temps pour nous !...
Paule : Au temps pour nous !...
Paul : Au temps qui emporte le vent !...
Paule : Au temps qui suspend son vol !...
Paul : Au temps qu'il fait !...
Paule : Au temps qu'il fait !...


Antoine Moreau, « Au temps pour nous !... », un dialogue entre Paule et Paul, 09 février 2010.
Photographie, María Bermejo, « Por fin », 05 juin 2009.
Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre.

 

lien permanent

pdf version

Sauve, sauf.

Sauve, sauf.

 

Paul :
Paule : ?
Paul :
Paule : Paul, es-tu là ?
Paul : Oui Paule.
Paule : Aaaaahh...
Paul : Que se passe-t-il ?
Paule : Tu me sauves !...
Paul : Ah !...
Paule : La vie ! Paul !...
Paul : Oh !...
Paule : La mort ici Paul !...
Paul : Hé !...
Paule : Sauve je suis !
Paul : De ?...
Paule : De l'ennui de quelque chose d'inexprimable qui me tombe dessus.
Paul : Que se passe-t-il Paule ?...
Paule : Il se passe que je suis ici sans savoir pourquoi et il se passe que je n'y suis pas et...
Paul : Tu n'y es, pas ? Tu y es, bien là !
Paule : N'y suis pour, personne personne, n'y est pour moi.
Paul : Suis là Paule.
Paule : J'allais mourir.
Paul : À ce point ?...
Paule : D'ennui Paul avec, ces gens avec, lesquels je n'ai rien, à faire rien, à voir.
Paul : Mais Paule....
Paule : C'est comme, je ne sais pas comment, ça se fait. C'est, étrange.
Paul : C'est étrange. Ces gens les gens de tous les jours...
Paule : C'est vrai.
Paul : Ce sont des gens...
Paule : Oui.
Paul : Alors ? Que, se passe-t-il ?...
Paule : Il se passe que rien ne passe rien nada de nada rien ne passe entre.
Paul : Mais que se passe-t-il ?
Paule Une étrange chose comme une nuit un blanc.
Paul : Pourtant...
Paule : Pourtant oui, tout va tout, semble aller.
Paul : Mais pour toi Paule...
Paule : C'est comme, l'enfer Paul !
Paul : Aaaargh...
Paule : Oui Paul. Comment ça se fait ?
Paul : Je l'ignore Paule : c'est toi.
Paule : Faire face comment faire ? Face ? Fuite ?
Paul : Fuit Paule je sens, que ça tourne, pas bien ça tourne mal...
Paule : Pourquoi ça ?
Paul : Tu n'y es pas.
Paule : Pourtant tout le monde, paraît y être comme, si de rien, n'était.
Paul : Mais !... Ça y est !...
Paule : Quoi Paul ?...
Paul : Je crois savoir que c'est, un flagrant, déflagrant manque.
Paule : De quoi ?...
Paul : Disons le franchement : de cG/pc2ll (est-ce le mot ?).
Paule : Ah ! Mais ! Paul !... Tu as raison !
Paul : Un mépris rigolard du cG/obWU= (est-ce le mot ?).
Paule : Oui : n'en ont cure.
Paul : Vivent sans.
Paule : N'en ont aucune idée, aucune pratique.
Paul : Vivent.
Paule :
Paul :
Paule : Vivent pas. Tuent.
Paul : Le taise, ne sentent pas l'asticot.
Paule : Dieu merci Paul tu es là, venu et je suis sauve.
Paul : Si tu n'étais pas, là Paule, je serais, dans le même cas (de figure) que toi mon amour.
Paule : Nous nous sauvons..
Paul : Transportons d'aise : pffffuuuiittttt !...
Paule : En, toi je, respire.
Paul : Foin de l'oppression !
Paule : Jouons ! Jouons-nous de l'enclos !
Paul : Sauvons-nous.
Paule : À nous la fuite !
Paul et Paule : |>03735 nous sommes !
Paule : |>0|_|373 !...
Paul : |>0|_|373 !...
Paule et Paul : |>0|_|373 |>0|_|373 !...
Paul : Tu es Paule l'échappée belle.
Paule : Tu es Paul l'échappé beau.
Paul : Sortons de, me ment, le lieu où rien ne passe.
Paule : Me tue l'existence sans cG/pc2ll (le mot idiot à ni dire ni écrire).
Paul : Me tue l'existence si elle n'est cG/obWU= (le mot idiot à ni dire ni écrire).
Paule : Qu'y peut-on ?
Paul : Sauf à tournebouler le figé des choses mouvantes.
Paule : Les yeux d'eux ne voient pas.
Paul : Les oreilles d'elles n'entendent pas.
Paule : Les mains les pieds ne touchent pas.
Paul : La peau ne sent pas.
Paule : Nous ne pouvons rien faire d'autre que faire ce que nous avons à faire.
Paul : Notre affaire à nous, Paule, c'est le salut.
Paule : Salut la compagnie ! Sauf qui |>0|_|373 !...
Paul : Ah ah !... D'notre âme !
Paule : Quel âne ?...
Paul : Hi han !... Têtu comme !...
Paule : L'esprit le souffle l'air le vent la bise l'ouragan le zéphyr la tornade !
Paul : Allez Paule ! Salut !
Paule : Salut Paul !
Paul et Paule : Sauvons-nous !...
Paule : Je me sauve aussi.
Paul : |>0|_|373 |>0|_|373 camembert !
Paule : Ah ah !... Paul... Rire est
Paul : Divine Paule !
Paule : Divin Paul !
Paul : Salut Paule !
Paule : Salut Paul !

 

Antoine Moreau, « Sauve, sauf. », un dialogue entre Paule et Paul, décembre 2010.
Photographie : Silar, « President of Czech Republic Vaclav Klaus », 12 octobre 2008.
Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la
Licence Art Libre.

 

 

lien permanent

pdf version

pages (1) 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 -> 21