Paaaaule et Paaaaul

Paaaaule et Paaaaul

 

 

 

 

 

Paule : Aaaaahhh... Paaaaul...

Paul : Paaaauule...

Paule : C'est surprenaaaant.

Paul : Oui.

Paule : Étonnaaaant.

Paul : Toujours tous jours.

Paule : Oui.

Paul : Étraaaange même.

Paule : Pourquoi ?...

Paul : Si nous le saaaavions...

Paule : Paaaaul...

Paul : Oui Paaaaule.

Paule : J'aaaavaaaais quelque chose àaaa te dire.

Paul : Sûrement.

Paule : C'est paaaassé.

Paul : Çaaaa vaaaa revenir.

Paule : Rien n'est moins sûr.

Paul : J'aaaavaaaais, moi aaaaussi...

Paule : Quelque chose àaaa me dire ?...

Paul : Oui Paaaaule.

Paule : Quoi ?...

Paul : Que nous aaaallons de surprises

Paule : En surprises.

Paul : Maaaais tout est paaaareil aaaau même.

Paule : Hé Paaaaul !... C'est toujours

Paul : Laaaa même histoire.

Paule : Tourne en rond comme laaaa terre.

Paul : Maaaais tout ne revient paaaas

Paule : Aaaau même.

Paul : Non.

Paule : C'est différent

Paul : Àaaa chaaaaque fois.

Paule : C'est étonnaaaant.

Paul : C'est surprenaaaant.

Paule : Comme laaaa maaaarche.

Paul : Un pied devaaaant l'aaaautre.

Paule : Tout le temps le même mouvement.

Paul : Tout le temps aaaautre paaaart.

Paule : Et puis làaaa.

Paul : Làaaa.

Paule : Oui.

Paul : Et puis c'est repaaaarti

Paule : Pour un tour.

Paul : Oui.

Paule : Où aaaallons-nous ?

Paul : Aaaallons-y !

Paule : Aaaallons !

Paul : Aaaah !...

Paule : Hé !...

Paul : Oh !...

Paule : Hu !...

Paul : Saaaans saaaavoirs.

Paule : Àaaa perdre connaaaaissaaaances.

Paul : Aaaallons !

Paule : Aaaallons-y !

Paul : Aaaallons-nous !

Paule : Aaaallons-nous en !

Paul : Aaaallons ensemble.

Paule : Promenons-nous.

Paul : Faaaaisons un tour.

Paule : Toujours étraaaange.

Paul : Étraaaangers nous sommes ici.

Paule : Aaaau temps làaaa.

Paul : Ce qui se paaaasse, nous ne saaaavons.

Paule : Nous ne saaaavons paaaas.

Paul : Ce qui est.

Paule : Nous maaaarchons.

Paul : Paaaas

Paule : Àaaa

Paul : Paaaas.

 

 

 

Antoine Moreau, « Paaaaule et Paaaaul », novembre 2012,

un dialogue entre Paule et Paul écrit pour le n°3 de la micro-revue Kontakt

Photographie : Antomoro, « Canal de l'Ourq, Pantin. », 7 juillet 2012, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Pantin9_-_2012-07-07.JPG

Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://artlibre.org

 

Fichier .pdf de la revue Kontakt pour téléchargement.

 

lien permanent

pdf version

Au temps pour nous !...

Au temps pour nous !...


Paul : N'aurons-nous pas fait autre chose que passer le temps ?
Paule : Bonjour Paul !
Paul : Ah ! Paule !... Bonjour.
Paule : Tu disais ?...
Paul : Je me posais une question.
Paule : Laquelle ?...
Paul : Je me demandais si...
Paule : Si ?...
Paul : Nous ne faisons pas...
Paule : Pas ?...
Paul : Autre chose que...
Paule : Que ?...
Paul : Passer le temps.
Paule : Ah...
Paul : Ou plus exactement si...
Paule : Si ?...
Paul : Nous n'aurons pas...
Paule : Pas ?...
Paul : Fait autre chose que...
Paule : Que ?...
Paul : Passer le temps.
Paule : Nous passons avec le temps.
Paul : Le temps passe.
Paule : À travers nous.
Paul : Passons le temps à.
Paule : Travers nous.
Paul : Passons.
Paule : Imagines-tu Paul tout ce qui se passe ?
Paul : Non.
Paule : Il s'en passe des choses...
Paul : Ah...
Paule : Plein.
Paul : Quoi ?
Paule : Plein de choses.
Paul : Mais quoi ?...
Paule : Sait-on quoi ?
Paul : Alors il ne se passe rien.
Paule : Si.
Paul : Qu'est-ce qui se passe ?
Paule : Il se passe.
Paul : Que se passe-t-il ?
Paule : Tout.
Paul : Le temps seul.
Paule : Tout le temps tout le temps.
Paul : Et nous ?...
Paule : Sommes portés par.
Paul : Le temps ?...
Paule : Le temps.
Paul : Mais Paule !...
Paule : Oui Paul ?...
Paul : Il ne se passe rien.
Paule : Tout se passe Paul.
Paul : Rien que le temps qui passe.
Paule : Nous sommes ce temps qui passe.
Paul : Nous passons le temps.
Paule : Non pas !
Paul : Si fait !
Paule : Nous sommes un temps le temps de.
Paul : Passer.
Paule : Présentement Paul !...
Paul : Repassée tu es par habitude par.
Paule : Les mêmes chemins, oui.
Paul : Nous tournons en rond.
Paule : Nous dansons.
Paul : Sur place.
Paule : Le mouvement.
Paul : Fait du vent.
Paule : Il se passe.
Paul : Il passe.
Paule : Passe.
Paul : Tour.
Paule : De.
Paul : Passe.
Paule : Passe.
Paul : Pas à pas.
Paule : À pas à.
Paul : Mais Paule...
Paule : Oui Paul ?...
Paul : Qu'aurons-nous fait aujourd'hui ?
Paule : Plein de choses !...
Paul : Pas grand chose...
Paule : N'aurons-nous pas eu conversation ?...
Paul : Oui mais...
Paule : Mais quoi ?...
Paul : Qu'avons-nous dit ?...
Paule : Tu ne t'en souviens plus ?...
Paul : Était-ce mémorable ?
Paule : Mais oui !
Paul : Mais je ne m'en.
Paule : Souviens plus.
Paul : Pardon ?...
Paule : Souviens t'en plus.
Paul : Tant et plus que je ne sais.
Paule : Plus.
Paul : Je n'ai pas le temps.
Paule : Tu as le temps.
Paul : Non.
Paule : Tu passes à côté.
Paul : À côté de ?...
Paule : Ton temps.
Paul : Mon temps ne fait qu'un tour Paule.
Paule : Et puis s'en va.
Paul : Nous n'aurons fait qu'un tour Paule.
Paule : La boucle est bouclée Paul.
Paul : La terre est ronde.
Paule : Elle tourne.
Paul : Ainsi le temps.
Paule : Est.
Paul : Ouest.
Paule : Le temps est Paul.
Paul : Suis à l'Ouest.
Paule : Regarde Paul !
Paul : Où ?...
Paule : Ton étoile.
Paul : Des neiges.
Paule : Au Nord pointée.
Paul : J'aime le soleil Paule.
Paule : Mais c'est par le Nord Paul.
Paul : Au Sud Paule !
Paule : Tu perds le Nord.
Paul : Je veux le Sud.
Paule : Tu perds le Sud.
Paul : Je vais au Sud.
Paule : Tu perds du temps.
Paul : Je suis perdu.
Paule : Je le savais.
Paul : Je suis à l'Ouest.
Paule : Garde Paul !
Paul : Quoi ?
Paule : Le Nord Paul.
Paul : Je cherche l'Orient.
Paule : Devant toi : le temps.
Paul : Je perds le temps.
Paule : Tu t'es perdu à l'Ouest.
Paul : Me faut aller à l'Est ?
Paule : Non pas Paul !...
Paul : Où alors ?...
Paule : Au Nord au Nord au Nord !...
Paul : Mais il fait froid !
Paule : Mais Paul !...
Paul : Oui ?...
Paule : N'y va pas au Pôle !...
Paul : Ah !...
Paule : Le Nord t'indique !
Paul : Ah !...
Paule : Là ! Où tu veux aller.
Paul : Au Soleil.
Paule : Ne te perds pas, garde le Nord.
Paul : L'avais perdu perdais mon temps.
Paule : Le temps est là tout le temps.
Paul : Direct au Sud j'allais.
Paule : Aveuglé par le rayon Paul.
Paul : Direction perdu.
Paule : Direction perdue.
Paul : Grâce à toi chère Paule aimée je retrouve mon chemin.
Paule : Ton étoile est ton ange gardienne.
Paul : À la tienne Paule !
Paule : À la bonne nôtre Paul !
Paul : Poursuivons notre chemin.
Paule : Nous avons le temps.
Paul : Rien que le temps.
Paule : Tout le temps.
Paul : Au temps pour moi !...
Paule : Au temps pour moi !...
Paul : Au temps pour nous !...
Paule : Au temps pour nous !...
Paul : Au temps qui emporte le vent !...
Paule : Au temps qui suspend son vol !...
Paul : Au temps qu'il fait !...
Paule : Au temps qu'il fait !...


Antoine Moreau, « Au temps pour nous !... », un dialogue entre Paule et Paul, 09 février 2010.
Photographie, María Bermejo, « Por fin », 05 juin 2009.
Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre.

 

lien permanent

pdf version

Sauve, sauf.

Sauve, sauf.

 

Paul :
Paule : ?
Paul :
Paule : Paul, es-tu là ?
Paul : Oui Paule.
Paule : Aaaaahh...
Paul : Que se passe-t-il ?
Paule : Tu me sauves !...
Paul : Ah !...
Paule : La vie ! Paul !...
Paul : Oh !...
Paule : La mort ici Paul !...
Paul : Hé !...
Paule : Sauve je suis !
Paul : De ?...
Paule : De l'ennui de quelque chose d'inexprimable qui me tombe dessus.
Paul : Que se passe-t-il Paule ?...
Paule : Il se passe que je suis ici sans savoir pourquoi et il se passe que je n'y suis pas et...
Paul : Tu n'y es, pas ? Tu y es, bien là !
Paule : N'y suis pour, personne personne, n'y est pour moi.
Paul : Suis là Paule.
Paule : J'allais mourir.
Paul : À ce point ?...
Paule : D'ennui Paul avec, ces gens avec, lesquels je n'ai rien, à faire rien, à voir.
Paul : Mais Paule....
Paule : C'est comme, je ne sais pas comment, ça se fait. C'est, étrange.
Paul : C'est étrange. Ces gens les gens de tous les jours...
Paule : C'est vrai.
Paul : Ce sont des gens...
Paule : Oui.
Paul : Alors ? Que, se passe-t-il ?...
Paule : Il se passe que rien ne passe rien nada de nada rien ne passe entre.
Paul : Mais que se passe-t-il ?
Paule Une étrange chose comme une nuit un blanc.
Paul : Pourtant...
Paule : Pourtant oui, tout va tout, semble aller.
Paul : Mais pour toi Paule...
Paule : C'est comme, l'enfer Paul !
Paul : Aaaargh...
Paule : Oui Paul. Comment ça se fait ?
Paul : Je l'ignore Paule : c'est toi.
Paule : Faire face comment faire ? Face ? Fuite ?
Paul : Fuit Paule je sens, que ça tourne, pas bien ça tourne mal...
Paule : Pourquoi ça ?
Paul : Tu n'y es pas.
Paule : Pourtant tout le monde, paraît y être comme, si de rien, n'était.
Paul : Mais !... Ça y est !...
Paule : Quoi Paul ?...
Paul : Je crois savoir que c'est, un flagrant, déflagrant manque.
Paule : De quoi ?...
Paul : Disons le franchement : de cG/pc2ll (est-ce le mot ?).
Paule : Ah ! Mais ! Paul !... Tu as raison !
Paul : Un mépris rigolard du cG/obWU= (est-ce le mot ?).
Paule : Oui : n'en ont cure.
Paul : Vivent sans.
Paule : N'en ont aucune idée, aucune pratique.
Paul : Vivent.
Paule :
Paul :
Paule : Vivent pas. Tuent.
Paul : Le taise, ne sentent pas l'asticot.
Paule : Dieu merci Paul tu es là, venu et je suis sauve.
Paul : Si tu n'étais pas, là Paule, je serais, dans le même cas (de figure) que toi mon amour.
Paule : Nous nous sauvons..
Paul : Transportons d'aise : pffffuuuiittttt !...
Paule : En, toi je, respire.
Paul : Foin de l'oppression !
Paule : Jouons ! Jouons-nous de l'enclos !
Paul : Sauvons-nous.
Paule : À nous la fuite !
Paul et Paule : |>03735 nous sommes !
Paule : |>0|_|373 !...
Paul : |>0|_|373 !...
Paule et Paul : |>0|_|373 |>0|_|373 !...
Paul : Tu es Paule l'échappée belle.
Paule : Tu es Paul l'échappé beau.
Paul : Sortons de, me ment, le lieu où rien ne passe.
Paule : Me tue l'existence sans cG/pc2ll (le mot idiot à ni dire ni écrire).
Paul : Me tue l'existence si elle n'est cG/obWU= (le mot idiot à ni dire ni écrire).
Paule : Qu'y peut-on ?
Paul : Sauf à tournebouler le figé des choses mouvantes.
Paule : Les yeux d'eux ne voient pas.
Paul : Les oreilles d'elles n'entendent pas.
Paule : Les mains les pieds ne touchent pas.
Paul : La peau ne sent pas.
Paule : Nous ne pouvons rien faire d'autre que faire ce que nous avons à faire.
Paul : Notre affaire à nous, Paule, c'est le salut.
Paule : Salut la compagnie ! Sauf qui |>0|_|373 !...
Paul : Ah ah !... D'notre âme !
Paule : Quel âne ?...
Paul : Hi han !... Têtu comme !...
Paule : L'esprit le souffle l'air le vent la bise l'ouragan le zéphyr la tornade !
Paul : Allez Paule ! Salut !
Paule : Salut Paul !
Paul et Paule : Sauvons-nous !...
Paule : Je me sauve aussi.
Paul : |>0|_|373 |>0|_|373 camembert !
Paule : Ah ah !... Paul... Rire est
Paul : Divine Paule !
Paule : Divin Paul !
Paul : Salut Paule !
Paule : Salut Paul !

 

Antoine Moreau, « Sauve, sauf. », un dialogue entre Paule et Paul, décembre 2010.
Photographie : Silar, « President of Czech Republic Vaclav Klaus », 12 octobre 2008.
Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la
Licence Art Libre.

 

 

lien permanent

pdf version

Paule et Paul papotent.

Paule et Paul papotent.

 

Paul : Alors Paule ?

Paule : Oui ?...

Paul : Oui !

Paule : Alors ?...

Paul : Non...

Paule : Attends !...

Paul : Oui.

Paule : Paul ?...

Paul : Paule ?...

Paule : Alors ?

Paul : Quoi ?

Paule : Quoi ?...

Paul : Parlons.

Paule : Bavassons.

Paul : Bavardons.

Paule : Conversons.

Paul : Discutons.

Paule : Là !...

Paul : Et que disons-nous ?

Paule : Disons !

Paul : Papotons !

Paule : Je papote.

Paul : Tu papotes.

Paule : Tu papotes.

Paul : Je papote.

Paule : Le temps passe.

Paul : Je le sens passer.

Paule : Je le sens passer.

Paul : Ça troue !

Paule : Trou !

Paul : Trous !

Paule : Souffles !

Paul : Souffle !

Paule : Zéphyrs et ouragans !...

Paul : Tornades et bises !...

Paule : Ouvrons la bouche Paul !

Paul : Aaaaaaaahhh...

Paule : Ooooooooohhhh...

Paul : Bouche

Paule : Ouverte

Paul : Embrassons l'air

Paule : Qui entre là

Paul : Dans la

Paule : Bouche

Paul : Ouverte

Paule : Aaaaaaaahhh...

Paul : Ooooooooohhhh...

Paule : Ouverte

Paul : Là la

Paule : Bouche

Paul : En O

Paule : En A

Paul : En I

Paule : En U

Paul : En E

Paule : La bOUchE !

Paul : IcI lA bOUchE !

Paule : S'ouvre à nous la conversation.

Paul : Une conversion s'ouvre à nous par la bouche.

Paule : Dans la bouche Paul il y a la langue.

Paul : Elle frétille !

Paule : De joie !

Paul : Elle jouit humide et mouvante

Paule : À parler

Paul : Avec toi Paule.

Paule : À bavasser

Paul : En l'air Paule.

Paule : À discuter

Paul : Pour ainsi dire Paule.

Paule : À papoter

Paul : En passant.

Paule : À bavarder

Paul : Ainsi il en sort quelque chose d'audible.

Paule : Quelque chose que je comprends.

Paul : Un peu beaucoup passionnément à la folie pas du tout !

Paule : Ah ! Paul !...

Paul : Ah ! Paule !...

Paule et Paul : Ah ! Ah ! Ah !...

Paul : Ma parole Paule !... Je suis converti !

Paule : Convertie aussi je le suis je le sens je le sais !

Paul et Paule : Chantons maintenant !

Paule et Paul : La la la, la la la, tra la la !

Paul et Paule : Tra la lère, la la lère !

Paule et Paul : Chantons chantons !...

Paul : Chantons la pluie !

Paule : Chantons le soleil !

Paul : Chantons la terre !

Paule : Chantons la mer !

Paul : Et les étoiles !

Paule : Chantons les oiseaux !

Paul : Et les reptiles !

Paule : Chantons tous les animaux !

Paul : Chantons, Paule, les fleurs !

Paule : Tous les végétaux !

Paul : Même les légumes !

Paule : Les légumes même !

Paul : Et les fruits ! Oui ! Chantons-les !

Paule : Chantons, Paul, les êtres !

Paul : Humains ! Oui Paule ! Chantons-les !

Paule : Chantons la paix la guerre le sublime là !

Paul : Ah ! Paule !... Chantons à gorge déployée !

Paule : Ce qui bouleverse et aime !

Paul : La chanson traverse en nous la la la !...

Paule : La la lère !...

Paul : La la langue !...

Paule : Chantons chantons !

Paul : Chantons chantons !

Paule : Chantons à perdre haleine !

Paul : À corps perdu !

Paule : À cœur ouvert !

Paul : À à à !...

Paule : Ah ah ah !...

Paul : Chantons jusqu'à plus soif !

Paule : Jusqu'à la nuit des temps Paul chantons !

Paul : Chantons toujours nour et jouit jour et nuit tous jours chantons !

Paule : Ma tête tourne Paul !...

Paul : Tournons tournons comme derviches !

Paule : Ah... Paul...

Paul : Tournons chantons !

Paule : Chantons tournons !

Paul : Tournons chantons tournons !

Paule : Chantons tournons chantons !

Paul : Tournons comme terre tourne !

Paule : Je vais m'écrouler Paul...

Paul : Tu vas t'élever Paule.

Paule : L'air est clair.

Paul : L'air que tu chantes Paule te porte

Paule : Au delà du sol

Paul : Là : mi do

Paule : Si fa

Paul : Ré

Paule : Vo

Paul : Lu

Paule : Tion

Paul : Con

Paule : Ver

Paul : Sa

Paule : Tion

Paul : Con

Paule : Ver

Paul : Sion

Paule : Rions !

Paul : Oui ! Rions !

Paule : Ah !

Paul : Oh !

Paule : Hé !

Paul : Ah ah, oh oh, hé hé !...

Paule : Ah ah, oh oh, hé hé !...

Paul : Ah ah ah demain Paule d'amour !

Paule : Ah ah ah demain Paul d'amour !

Paul : Oh oh tous jours aimons !

Paule : Parler chanter tourner !

Paul : Hé rire !

Paule : Hé hé hé !...

Paul : Oh oh oh demain Paule !

Paule : Oui ! Hi hi hi !...

Paul : Hi hi hi hi hi !...

Paule : Demain à nous deux maintenant Paul !...

Paul : Ah ! Paule ! Maintenant ?...

Paule : Oui Paul !... Sans fin tous jours !

Paul : Hé ! Ho !...

Paule : Là !

Paul : Maintenant Paule il est temps de nous dire

Paule : Au revoir Paul.

Paul : Au revoir Paule.

Paule : Demain nous tournerons

Paul : Nous trou ferons.

Paule : Par la bouche.

Paul : Ouverte.

Paule : Avec la langue dedans

Paul : Qui frémit.

Paule : Nous trouverons

Paul : De quoi dire.

Paule : L'ouvert de la bouche.

Paul : Nous papoterons.

Paule : Nous bavasserons.

Paul et Paule : Nous aurons conversation.

Paule et Paul : Nous nous convertirons

Paul : L'un à l'autre.

Paule : L'un par l'autre.

Paul : Parle Paule.

Paule : Parle Paul.

 

Antoine Moreau, « Paule et Paul papotent », un dialogue entre Paule et Paul, 28 décembre 2010.

Photographie : Sylvain Meulan, «Numéro de maison 000 », 8 avril 2007,

https://secure.wikimedia.org/wikipedia/commons/wiki/File:Numero000.jpg

Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre.

 

lien permanent

pdf version

Traînées.


Paul : Salut Paule, sais-tu quoi ?
Paule : Non Paul je ne sais pas, salut !
Paul : Tu es une traînée !
Paule : Traîné toi-même !
Paul : Moi-même oui, suis traîne et laisse traînes.
Paule : Traîné !
Paul : Tous nous traînons Paule.
Paule : Traçons ?
Paul : Laissons traînes.
Paule : Traînons laisses ?
Paul : Les traînées que nous laissons nous enchaînent.
Paule : Traçons chaînes ?
Paul : Toi, moi, nous, sommes chaînés.
Paule : Chaîne de vie !...
Paul : Tu l'as dit Paule.
Paule : Traîne de vie !...
Paul : La...
Paule : Laisse de vie !...
Paul : Vie...
Paule : Nous, en chaînes.
Paul : Nous, en traînes.
Paule : Nous, en laisses.
Paul : La vie trace en nous et nous...
Paule : Sommes tracés et...
Paul : Sommes traces.
Paule et Paul : Sommes
Paul : Chaînés.
Paule : Laissés.
Paul : Traînés.
Paule : Et si nous restons, là, immobiles et seuls, Paul ?
Paul : Nous serions alors mal en point.
Paule : Trait mal.
Paul : En point.
Paule : Allons Paul !...
Paul : Voir là-bas ?
Paule : Comme on traîne.
Paul : Comme on chaîne.
Paule : Comme on laisse.
Paul : Traces.

 

Antoine Moreau, « Traînées », un dialogue entre Paule et Paul, décembre 2010.
Photographie : Rainer Knäpper, « Felszeichnungen bei Tanum, Schweden », Juin 1975

(mise en ligne le 01 juillet 2007).
Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier

selon les termes de la Licence Art Libre.

 

lien permanent

pdf version

pages 1 2 (3) 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 -> 22