Paul et Paule sont en ligne

Paul et Paule sont en ligne

 

 

Paul : Ça y est ! Je te vois, je t’entends, je te lis.

Paule : Moi aussi !... J’ai eu quelques soucis de connexions...

Paul : Tu n’es pas la seule. Ça arrive à tout le monde.

Paule : Comme le monde est petit.

Paul : Il s’est rétréci petit à petit.

Paule : Nous sommes à l’étroit.

Paul : Tous les deux là.

Paule : En ligne, reliés via le réseau de tous les réseaux.

Paul : Nous agrandissons à travers.

Paule : Mais qu’avais-tu à me dire Paul ?...

Paul : Tu as lu mon message ?...

Paule : Oui. Et ?...

Paul : Oh... Rien de vraiment spécial.

Paule : Et pourquoi nous voir écran à écran ?

Paul : Hé bien, pour nous voir.

Paule : Mais ?... Que fais-tu ?...

Paul : Tu le vois, je t’écris là.

Paule : Mais bon sang !... Je vais te répondre !...

Paul : Vas-y Paule !...

Paule : Ça y est ! Je t’ai répondu, j’attends ta réponse.

Paul : Attends attends... Regarde ça.

Paule : Mais c’est quoi ?...

Paul : Ah ah !... Tu ne t’y attendais pas, hein ?...

Paule : Ah non !... Et d’où sors-tu ça ?...

Paul : Top secret...

Paule : Mais personne ne nous voit ni ne nous entend.

Paul : Que tu crois Paule...

Paule : Je t’assure, il n’y a personne au dessus de mon épaule.

Paul : Sans doute, mais dans les fils du net il y a...

Paule : Qui ? Et qui s’intéresserait à...

Paul : Nous. Il y a nous Paule.

Paule : Nous ?...

Paul : Qui crois-tu ?...

Paule : C’est bien ce que je te dis Paul.

Paul : C’est bien ce que je te dis Paule.

Paule : Il n’y a que nous là reliés et personne d’autre.

Paul : Non Paule.

Paule : Quoi ?... Je ne comprends pas. Qui est nous ?...

Paul : Il y a ce qui est là et nous voit nous.

Paule : Mais qui Paul ?...

Paul : Nous et nous et nous tous.

Paule : Non non non il n’y a que nous deux !...

Paul : Que tu crois...

Paule : Qui veux-tu qu’il y ait ?

Paul : Toi-même toute autre que toi même.

Paule : Et puis qui encore ?...

Paul : Moi-même tout autre que moi même.

Paule : Et puis qui encore ?...

Paul : Nous-mêmes tous autres que nous mêmes.

Paule : Et puis qui encore ?...

Paul : Qui y est.

Paule : Des espions ?...

Paul : Des curieux.

Paule : Des voyeurs, des auditeurs, des lecteurs ?

Paul : Des taupes, des vers, des chimères.

Paule : Je m’en moque.

Paul : Tu n’as rien à cacher...

Paule : Qu’il ou qu’elle ou qu’ils ou qu’elles écoutent et voient et lisent !...

Paul : Pourraient se faire passer pour toi aussi.

Paule : Tu me vois bien, non ?...

Paul : Mais est-ce toi ?

Paule : Mais oui Paul !... Voyons !...

Paul : Pourraient prendre la main.

Paule : Me prendre par la main ?...

Paul : Et avoir prise sur toi, sur ce que tu fais, sur qui tu es.

Paule : Qui je suis ?...

Paul : Pour se faire passer pour toi.

Paule : Pour moi ?...

Paul : Entrées en ton intimité, ces personnes te manœuvrent.

Paule : Mais il n’y a personne Paul !...

Paul : Toutes tes données sont prises.

Paule : Je ne comprends pas.

Paul : Attends de voir.

Paule : C’est tout vu.

Paul : Attends d’entendre.

Paule : C’est tout entendu.

Paul : Attends de lire.

Paule : C’est tout lu.

Paul : Non Paule, tu n’as encore rien vu, rien entendu, rien lu....

Paule : M’enfin Paul !... Tu me prends pour qui ?...

Paul : J’aimerais, chère aimée, te toucher, te caresser les cheveux...

Paule : Ah... et moi Paul aimé... comme j’aimerai te caresser le corps en entier...

Paul : Rendez-vous

Paule : Quelque part

Paul : À l’abri

Paule Des regards

Paul : Des oreilles

Paule : Des scrutateurs

Paul : Des scrutatrices

Paule : Au revoir Paul.

Paul : Au revoir Paule.

 

 

Antoine Moreau, « Paul et Paule sont en ligne », un dialogue entre Paule et Paul, mai 2019.

Photographie : Florstein (WikiPhotoSpace), Free Art License, 26 juillet 2015, Metro SPB Line2 Pionerskaya Platform.jpg

Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://artlibre.org

 

lien permanent

pdf version

Paule et Paul se retrouvent après une longue absence

 


Paule : Paul ?
Paul : Paule ?...
Paule : Cela fait si longtemps...
Paul : Si longtemps m'était conté...
Paule : Que devenais-tu ?
Paul : Qu'es-tu devenue ?
Paule : Nous nous sommes perdus.
Paul : De vue seulement.
Paule : Mais voir...
Paul : Que croyais-tu ?
Paule : Je ne croyais plus : te revoir.
Paul : Tu vois, tu me vois, nous voit.
Paule : Je crois que c'est un rêve.
Paul : Mais Paule !... Nous nous retrouvons !...
Paule : Après tout ce temps passé loin l'un de l'autre...
Paul : L'un et l'autre.
Paule : L'un à l'autre.
Paul : L'une, soleil, terre, mer.
Paule : L'une pleine, croissant au beurre du matin.
Paul : C'est qu'il faut du temps.
Paule : N'est-il pas perdu ce temps sans toi et moi ni nous ?
Paul : Nous ne perdons rien à attendre le temps où nous nous retrouvons.
Paule : Mais Paul... À l'avenir nous disparaîtrons.
Paul : L'un de l'autre loin de l'autre.
Paule : L'une de l'autre au loin l'autre.
Paul : Et nous voilà là.
Paule : Et nous voici ici.
Paul : Et qu'as-tu fait Paule tout ce temps là ?
Paule : Et toi Paul, pendant tout ce temps ci ?
Paul : Mais toi Paule ?
Paule : Moi, Paul, je t'imaginais ne sachant où te trouver.
Paul : Je t'ai cherché un temps, puis, j'espérais un hasard.
Paule : Sans doute est-il venu.
Paul : Oui, il est là ici même.
Paule : Le temps est venu
Paul : Par le fait hasardeux.
Paule : Il n'y a pas de...
Paul : Il n'y a que ça...
Paule : Il y a qu'on s'est trouvé retrouvé.
Paul : Nous nous reconnaissons.
Paule : Tout de même nous n'avons pas changé à ce point.
Paul : Nous ne sommes pas les mêmes qu'avant.
Paule : Nous sommes ce que nous avons été et ce que nous serons
Paul : Nous verrons bien ce que nous allons devenir.
Paule : Crois-tu ?
Paul : Il paraît...
Paule : Qui le dit ?
Paul : Je le dis.
Paule : Tu parais pas sûr
Paul : De moi ?...
Paule : De toi.
Paul : Sais-je où j'en suis ?
Paule : Reprenons Paul.
Paul : Reprenons tout au début.
Paule : Nous avons oublié.
Paul : En cours de route, il y a des incidents
Paule : De parcours qui surviennent et nous déroutent.
Paul : Souviens-toi Paule.
Paule : Souviens-toi Paul.
Paul : Où en étions-nous ?...
Paule : Il y a un petit moment déjà....
Paul : Ça fait belle lurette...
Paule : Nous en étions là à nous quitter
Paul : Pour nous retrouver et...
Paule et Paul : Nous nous sommes perdus.
Paul : N'avons-nous pas pensé à nous voir ?
Paule : N'avons-nous pas pensé à nous revoir ?
Paul : Sûrement.
Paule : Sans doute.
Paul : Mais...
Paule : Mais...
Paul : Mais nous avons disparus l'un à l'autre et l'une à l'autre et
Paule : Nous nous sommes oubliés.
Paul : Nous avons été pris par des événements.
Paule : Nous avons été enlevés par un flux continu
Paul : Qui nous a séparé.
Paule : Mais nous voilà
Paul : À nouveau
Paule : Comme au premier jour
Paul : Mais pas comme si de rien ne s'était passé...
Paule : Que s'est-il passé ?...
Paul : De ton côté.
Paule : Et de ton côté ?...
Paul : J'ai dérivé Paule.
Paule : J'ai viré Paul.
Paul : Me suis laissé aller aux aléas.
Paule : J'ai été entraînée par mille choses à la fois.
Paul : Puis, tout alla de travers.
Paule : Et j'ai perdu le fil.
Paul : Étais-je encore qui je suis ?
Paule : Qui devenais-je ?...
Paul : Tu n'as pas changé.
Paule : C'est ce qu'on dit ; mais...
Paul : Tu es toujours Paule.
Paule : Et toi, Paul, tu n'as pas non plus changé.
Paul : Comment le pourrais-je ?
Paule : Tu es toujours Paul.
Paul : Qu'allons-nous devenir maintenant ?
Paule : Maintenant nous sommes là.
Paul : Mais ce n'est plus...
Paule : C'est...
Paul : On ne sait...
Paule : Perdons-nous le fil ?...
Paul : Quel est-il ?...
Paule : Notre tissu.
Paul : Notre vêtement.
Paule : La toile.
Paul : Le voile.
Paule : La voile.
Paul : Le voilà
Paule : Notre tissu
Paul : Dont l'art est issu.
Paule et Paul : Un fait de fils.
Paul : Conducteurs.
Paule : Conductrices.
Paule et Paul : Un fait de filles.
Paul : Conductrices.
Paule : Conducteurs.
Paul : Ah !... Paule... Nous nous retrouvons
Paule : Et nous bavardons.
Paul : Qu'aurions-nous à faire d'autre ?
Paule : D'autre que quoi ?
Paul : Je ne sais pas.
Paule : Que pourrions-nous à refaire d'autre ?
Paul : D'autre que quoi ?
Paule : Je ne sais pas.
Paul et Paule : Nous ne savons pas
Paule : Ce qui nous arrive
Paul : Ce qui nous ravive
Paule : Ce qui nous amène
Paul : Ce qui nous ramène
Paule : Ce qui nous fait
Paul : Nous rencontrer.
Paule : Quittons-nous là
Paul : Sur ces paroles.
Paule : Au revoir Paul.
Paul : Au revoir Paule.

 

 

 

Antoine Moreau, « Paule et Paul se retrouvent après une si longue absence », un dialogue entre Paule et Paul, octobre 2018.

Photographie : Kreuzschnabel, Free Art License, 27 October 2013 https://commons.wikimedia.org/wiki/File:2013_Rainbow_over_Washfold.jpg

Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://artlibre.org

 

lien permanent

pdf version

Paule et Paul se retrouvent

Paule et Paul se retrouvent


Paul : Paule.
Paule : Paul.
Paul : Comment vas-tu ?
Paule : Bien. Et toi ?
Paul : Bien.
Paule : Ça fait longtemps que nous
Paul : Ne nous sommes pas croisés.
Paule : Je ne sais plus où j'en suis.
Paul : Ça fait un baille.
Paule : Il s'est passé des choses.
Paul : Ça fait un bon moment.
Paule : Tu étais occupé ?
Paul : Oui. Très. Trop.
Paule : Et moi donc !...
Paul & Paule : Nous étions pris.
Paule : Je n'ai pas eu le temps.
Paul : Je manquais de temps.
Paule : je sortais moins sauf pour ce que j'avais à faire.
Paul : J'avais affaires moi aussi m'encombrant le temps libre.
Paule & Paul : Nous ne nous croisions plus.
Paul : Enfin tu es sortie faire un tour !...
Paule : Enfin tu es sorti faire un tour !...
Paul : Et comment ça va ?
Paule : Bien, je vais bien. Et toi ?
Paul : Ça va bien, merci.
Paule : Où en étions-nous la dernière fois que nous nous sommes rencontrés ?
Paul : Hum... Ça remonte loin.
Paule : Remontons le temps.
Paul : Nous avons de la mémoire.
Paule : Tu sais celle-ci fragile.
Paul : Que restera-t-il de nos histoires ?
Paule : De notre histoire.
Paul : Avons-nous la même mémoire ?
Paule : Non, mais nous avons en mémoire ce qui nous rassemble.
Paul : Mais ce qui nous rassemble ne nous assemble.
Paule : C'est que nous sommes dissemblables.
Paul : La mémoire nous fuit.
Paul : Nos mémoires sont fuyantes.
Paule : Elles se perdent dans la nuit des temps.
Paul : Nous les retrouvons mouvantes longtemps après.
Paule : Après coup après temps après tout après.
Paul : Est-ce par la mémoire que nous sommes proches ?
Paule : Oui Paul.
Paul : Proches au delà du vivant ?
Paule : Mais oui Paul.
Paul : Mais alors la mémoire...
Paule : Oui...
Paul : Souvenir est survie.
Paule : Nous reverrons-nous bientôt Paul ?
Paul : Pourquoi pas ?...
Paule : Qui sait si nous n'allons pas être pris par des occupations.
Paul : Il s'agira de s'en déprendre.
Paule : Ah !... Elles nous prennent.
Paul : Tout le temps.
Paule : J'arrive à perdre le fil.
Paul : Ça s'effiloche.
Paule : La vie suit son cours.
Paul : Fil de l'eau, oh !...
Paule : Oh !... Sommes embarqués !...
Paul : Hé !... Savons-nous où
Paule : Nous allons.
Paul : Nous y retrouvons-nous ?
Paule : Nous souvenons-nous de ce que nous
Paul : Avons fait ?
Paule : Avons vécu.
Paul : Avons été.
Paule : Avons passé notre temps
Paul : Sans trop nous souvenir
Paule : Nos souvenirs passent.
Paul : Vois-tu Paule, ça faisait longtemps...
Paule : Que quoi ?...
Paul : Je ne sais plus exactement mais...
Paule : Mais quoi ?...
Paul : Ça me revient, ça m'est revenu.
Paule : Quoi ?...
Paul : Nous, nous nous sommes rencontrés
Paule : Et nous nous sommes vus et revus
Paul : Et nous nous sommes comme perdus
Paule : De vue.
Paul : Et là, chère amie, nous nous retrouvons.
Paule : Oui.
Paul : Oui.
Paule : C'est l'heure Paul, il faut
Paul : Que je m'en aille.
Paule : Moi aussi.
Paul : À la prochaine fois Paule.
Paule : À la prochaine Paul.

 

 

 

Antoine Moreau, « Paule et Paul se retrouvent », un dialogue entre Paule et Paul, septembre 2017 / août 2020.

Photographie : Lionel Allorge, Free Art License, 02 August 2013. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Rue_Saint-Pierre_%C3%A0_Dourdan_le_2_ao%C3%BBt_2013_-_3.jpg

Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://artlibre.org

 

 

lien permanent

pdf version

Paule et Paul regardent

Paule et Paul regardent


Paul : Alors Paule ?...

Paule : Oui Paul ?...

Paul : Je vais te poser une question.

Paule : Vas-y Paul.

Paul : Qu'est-ce qui te regarde ?

Paule : Pardon ?...

Paul : Qu'est-ce qui te regarde ?

Paule : Qui me regarde ?

Paul : Non. Qu'est-ce qui te regarde ?...

Paule : Hum...

Paul : ...

Paule : Mais tout me regarde...

Paul : Tout ?...

Paule : Oui.

Paul : Et que vois-tu ?

Paule : Hé bien tout !...

Paul : Ce n'est pas possible.

Paule : Alors je ne sais pas...

Paul : Qu'est-ce qui te regarde Paule ?...

Paule : Je ne vois pas ce que tu veux dire.

Paul : Tout ne peux pas te regarder.

Paule : Alors quoi ?...

Paul : Quelque chose.

Paule : Mais quoi ?

Paul : Quelques choses...

Paule : Quelqu'un peut-être ?

Paul : Je t'aurais posé une autre question.

Paule : Laquelle ?...

Paul : Qui te regarde ?...

Paule : Je comprends...

Paul : ...

Paule : Et toi donc Paul, qu'est-ce qui te regarde ?

Paul : Voyons voir...

Paule : Qu'est-ce ?...

Paul : Ce qui me regarde est ce vers quoi je penche.

Paule : Certaines choses

Paul : Me regardent.

Paule : Tu t'y intéresses.

Paul : Je me sens concerné par.

Paule : Tu t'engages dans.

Paul : Je vois.

Paule : Tu es vu là.

Paul : Je m'envisage dans.

Paule : Tu prends part.

Paul : Ce qui me regarde est ce que je vois.

Paule : Tu vois !...

Paul : Je suis vu là.

Paule : Je te regarde Paul.

Paul : Je te regarde Paule.

Paule : Tu me regardes.

Paul : Nous nous regardons.

Paule : Nous nous envisageons.

Paul : Et nous avons vision.

Paule : Et nous sommes voyants.

Paul : Toi qui me regardes.

Paule : Toi qui me regardes.

Paul : Nous qui nous.

Paule : Regardons.

Paul : Ce qui nous regarde nous.

Paule : Nous nous partageons une vue nôtre.

Paul : Nous envisageons un croisement de vues.

Paule : Bien vu Paul !

Paul : Bien vu Paule !

Paule : Ce qui nous regarde n'a rien

Paul : À voir avec ceux que ça ne regarde pas.

Paule : Nos yeux sont deux.

Paul : Nous deux nous n'avons d'yeux

Paule : Que pour ce qui nous regarde

Paul : Ce qui n'a rien à voir avec

Paule : Ceux là qui nous voient là

Paul : Sans nous voir

Paule : Nous regardent

Paul : Sans nous voir.

Paule : Nous n'avons rien

Paul : À voir avec eux.

Paule : Au revoir Paul.

Paul : Au revoir Paule.

Paule : Au regard Paul.

Paul : Au regard Paule.

 

 

 

 

 

Antoine Moreau, « Paule et Paul regardent. », un dialogue entre Paule et Paul, janvier 2016 / septembre 2017.
Photographie : A. Savin, Free Art License, 13 October 2017.

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Huerth_10-2017_img03_OttoMaiglerSee.jp
Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://artlibre.org

 

lien permanent

pdf version

Paule et Paul lisent et écrivent

 

 

Paule : Hello Paul.
Paul : Hello Paule.
Paule : Tu as lu comme ça s'écrit ?
Paul : Oui, j'ai vu ça.
Paule : Ça s'écrit et ça se lit.
Paul : Ça se vit et ça se dit.
Paule : En marchant Paul à pied
Paul : Nous traçons une ligne
Paule : De vie
Paul : Le temps d'y aller
Paule : Jusqu'au point
Paul : D'un jour
Paule : D'une nuit
Paul : D'une journée
Paule : D'un rêve
Paul : Jusqu'à suspendre
Paule : Le temps peut-être
Paul : Oui peut-être.
Paule : Mais as-tu lu
Paul : Comme ça s'écrit ?...
Paule : Oui.
Paul : Je ne sais pas.
Paule : Tu ne sais pas ?
Paul : Je ne sais pas comme
Paule : Ça s'écrit
Paul : Ça s'écrit comme
Paule : Ça se lit.
Paul : Ça se lit comme
Paule : Ça s'écrit.
Paul : Tu as vu ?
Paule : Oui, j'ai vu ça.
Paul : Lit Paule.
Paule : À voix haute ?
Paul : Oui, à haute voix.
Paule : Écoute.
Paul : Je t'écoute.
Paule : Je lis, écoute.
Paul : J'écoute Paule.
Paule : Je ne sais pas comment commencer...
Paul : Par où ?...
Paule : Comment dire...
Paul : Dit Paule.
Paule : Mais je lis
Paul : À voix basse.
Paule : Oui Paul.
Paul : Et que lis-tu ?
Paule : Je ne te le dirai pas Paul.
Paul : Comme tu veux Paule.
Paule : Tu as vu comme je ne peux pas.
Paul : Oui j'ai vu mais tu as lu.
Paule : Quand même oui
Paul : À voix basse.
Paule : Tu m'as entendu ?
Paul : Non, tu as murmuré
Paule : À peine si j'ai remué
Paul : Les lèvres quasi closes.
Paule : Tu vois sur mes lèvres.
Paul : J'ai vu ce que tu as lu.
Paule : Qu'ais-je lu ?
Paul : Je ne pourrais pas le dire...
Paule : As-tu deviné ?
Paul : À peine...
Paule : Qu'imagines-tu ?
Paul : Je ne sais pas.
Paule : Tu ne vois pas un peu ?...
Paul : Non.
Paule : Tu n'as rien entendu.
Paul : Non plus.
Paule : Motus et bouche
Paul : Cousue.
Paule : À bientôt Paul.
Paul : À bientôt Paule.

 

 

Antoine Moreau, « Paule et Paul lisent et écrivent. », un dialogue entre Paule et Paul, février 2014 / novembre 2017.
Photographie : Rufus46, Free Art License), 25 septembre 2006.

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ernst_Barlach_Der_Buchleser_1936_Bronze-1.jpg 
Copyleft : ce texte et cette photographie sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre http://artlibre.org

 

lien permanent

pdf version

pages (1) 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 -> 22